Seydou Boro spectacles

Pourquoi la hyène...

Photos Photos

DISPONIBLE EN TOURNÉE

Création en France le 10 janvier 2013 au Rayon Vert à Saint Valéry en Caux, et présentation le 15 décembre 2012 à l'institut Français de Ouagadougou (Burkina Faso), dans le cadre de la Biennale Dialogues de Corps.


Pièce chorégraphique tout public à partir de 6 ans
Chorégraphie, texte, costume, musique et danse Seydou Boro
Interprètes Seydou Boro, Lauriane Madelaine, Caroline Mercier Auguste Ouédraogo, Boukson Séré
Musique Sylvain Dando Paré, Dramane Diabaté, Issouf Diabaté, Drissa Sissoko.
Masques Badolo Bahoura
Décor et peintures Issa Ouédraogo, Dao Sada, Collectif Face-O-Sceno
Costumes Seydou Boro
Lumières Virginie Galas
Son Mickaël Françoise
Régie générale et régie lumière en tournée Eric Da Graça Neves
Production PLATÔ - Séverine Péan et Carine Hily et Agnès Carré

« Ce conte populaire burkinabé, que j’ai adapté à l’écrit, nous parle de l’autorité, de la ruse, de la prétention et du châtiment.
Sur un fond fantastique et comique, l’histoire fustige la cupidité et le mensonge dans les rapports entre les hommes.
J’ai toujours été attiré par l’imaginaire magique de l’enfance et du conte. Conçu pour distraire comme pour édifier, le conte porte en lui une force émotionnelle et philosophique puissante. Il se déroule dans un univers où l'invraisemblable est accepté, où le surnaturel s'ajoute au monde réel sans lui porter atteinte, il permet aux personnages de jouer des rôles bien définis et leurs aventures se terminent généralement par une leçon de vie ou une leçon de morale. »
Seydou Boro

Des félines amours du roi lion Gayindé et de son épouse Djenné naît le prince Nayerma. Pour célébrer son baptême les fières parentes organisent un festin pour tous les animaux de la savane : dame Pintade, Ngolo le singe, le serpent Boa, la hyène, le zèbre, le lièvre, l’éléphant… Tous répondent à cette invitation. La fête bat son plein et un tournoi de danse est alors lancé. Chacun y va de son numéro, jusqu’à ce que Dame Pintade commette une grande maladresse qui coûtera bien cher au singe et à la hyène…
Dans un décor aux couleurs de L’Afrique, cinq danseurs insufflent la vie à ce conte burkinabé. Pour en restituer l’ambiance sauvage et fantastique, les interprètes sont parés de masques animaliers fabriqués au Burkina Faso.
Laissez-vous guider dans ce monde féérique et sauvage où tout débute par «il était une fois… » !

Production déléguée Compagnie Seydou Boro
Coproduction « Coproduction du Centre Chorégraphique National de Créteil et du Val-de-Marne / Compagnie Käfig dans le cadre de l’Accueil Studio » et Centre de Développement Chorégraphique – La Termitière de Ouagadougou
Avec l’aide de la DRAC Ile de France / Ministère de la Culture et de la Communication et de l’ADAMI.
Avec le soutien du Rayon Vert, Scène Conventionnée de St Valery en Caux.